Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Laurence Vasseur 21/05/2010

Entre l'anniversaire de Bouddha... et la Pentecôte

Entre l'anniversaire de Bouddha ... et la Pentecôte

 

Annyeonghaseyeo, Bonjour à tous,

 

Juste un petit mot pour vous souhaiter une belle fête de Pentecôte!
Aujourd'hui en Corée nous avons fêté la venue de Bouddha, un peu comme la fête de Noël pour les chrétiens. Partageant cette joie avec nos frères bouddhistes, nous nous préparons à la venue de l'Esprit Saint!

(...) Envoie ton Esprit et tout sera créé, et tu renouvelleras la face de la terre.

Conduis l'Esprit sur la terre :

que la mer se retire et qu'apparaisse l'aride, qui a soif de la fontaine de vie.

Que vienne la colombe au rameau d'olivier, annonçant la paix.

Guillaume de Saint Thierry (1085-1148) 

En ce même jour je prendrai l'avion pour aller au Belén (Chapitre) de notre Communauté Serviteurs de l'Evangile qui a lieu en juin en ... Argentine! Je confie à votre prière ce temps précieux ... que tous nous puissions goûter de la présence du Consolateur que Jésus nous a promis, Lui "qui ne nous laissera jamais orphelins" (cf. Jn 14,18)
Du Pays du Matin Calme,
Laurence

P.S. Merci de prier aussi pour "notre pays" ... la tension grandit entre le Nord et le Sud ...

 

Anniversaire-du-Bouddha Anniversaire-du-Bouddha   En Corée du Sud, l'anniversaire de Bouddha est célébré en suivant le calendrier luni-solaire (basé à la fois sur le cycle annuel du Soleil et sur le cycle régulier des phases de la Lune. Les calendriers luni-solaires ont été utilisés par plusieurs civilisations antiques comme les Chinois, les Grecs, les Romains et les Macédoniens, fort probablement afin de suivre le rythme des saisons pour des raisons agricoles dans des régions tempérées aux saisons bien marquées. De nos jours, les calendriers luni-solaires des anciens Hébreux et de la Chine impériale ne sont utilisés que pour déterminer les dates des fêtes religieuses ou traditionnelles.)
Ce jour est appelé ‘Bucheonim osin nal’ qui signifie le jour de la venue de Bouddha ou Seokka Tanshin-il soit le jour de la naissance de Bouddha.
Des lanternes en papier en forme de lotus couvrent tout les temples pendant un mois, et bien souvent on trouve de ces lanternes suspendues partout dans les rues.

Le jour de la naissance de Bouddha de nombreux temples offrent des repas gratuits et du thé à tous les visiteurs. Le petit déjeuner et le repas offerts sont souvent composés de sanchae bibimbap (c’est un mets très populaire en Corée, mais qui n'a pas de recette bien établie. La plupart du temps, il s'agit d'un mélange de riz, de viande, de légumes sautés et d'un œuf sur le plat, le tout relevé par du piment et servi dans un bol en fonte chaud. Il peut s'agrémenter de soja, de kimchi, d'algues, etc..)

 

Festival des lanternes de Lotus Festival des lanternes de Lotus   Le festival des lanternes "lotus" célèbrera l'anniversaire

de Bouddha qui tombera cette année le 21 mai. La fête aura

lieu du 14 mai au 23 mai 2010. Les lanternes en forme de

lotus symbolisent les traditions du bouddhisme. Selon la tradition, elles servent à éclairer les parties sombres

de notre existence qui sont à l’origine de nos angoisses.

Ces pratiques datent des dynasties Goryeo et Joseon. L’évènement propose des spectacles commémoratifs et des parades de lanternes “lotus”.

 

Quelques textes pour la Pentecôte :

 

Quand on a le Saint-Esprit, le cœur se dilate, se baigne dans l'Amour divin.

Sans le Saint-Esprit, nous sommes comme une pierre du chemin.

Prenez dans une main une éponge imbibée d'eau et dans l'autre un petit caillou ;

pressez-les également ; il ne sortira rien du caillou et de l'éponge vous ferez sortir l'eau en abondance.

L'éponge, c'est l'âme remplie du Saint-Esprit, et le caillou, c'est le cœur froid et dur où le Saint-Esprit n'habite pas.

C'est le Saint-Esprit qui forme les pensées dans le cœur des justes et qui engendre les paroles dans leur bouche.

Ceux qui ont le Saint-Esprit ne produisent rien de mauvais ; tous les fruits du Saint-Esprit sont bons...

Quand on a le Saint-Esprit, le cœur se dilate, se baigne dans l'Amour divin.

Il faudrait dire chaque matin : " Mon Dieu, envoyez-moi votre Esprit qui me fasse connaître ce que je suis et ce que vous êtes. "

Saint Jean-Marie Vianney, curé d'Ars

 

Esprit Saint (poème d'Édith Stein)

Qui es-tu, douce lumière qui m'inondes

Et illumines l'obscurité de mon cœur ?

Tu me conduis par la main comme une mère,

Et si Tu me lâchais, je ne saurais faire un pas de plus.

Tu es l'espace qui enveloppe mon être et le garde en lui,

Abandonné de Toi, il tomberait dans l'abîme du néant

dont Tu me tiras pour m'élever à la lumière.

Toi, plus proche de moi que je ne le suis de moi-même,

Plus intérieur que mon être le plus intime

Et pourtant insaisissable et inouï.

Surprenant tout nom

ESPRIT SAINT, AMOUR ÉTERNEL (...)

CE POÈME D'ÉDITH STEIN EST DATÉ DE LA PENTECÔTE 1937.

 

 

Esprit de mon Dieu...

Esprit de conseil, il y a tant de choses que je ne comprends pas, en moi et autour de moi, tant d'événements qui m'accablent, et aujourd'hui même j'ai tracé si mal ma route que je ne vois plus très bien où demain sera mon devoir.

Esprit de force, entendez gronder en moi ces tentations avilissantes, voyez ces flots tumultueux qui bientôt vont déborder de toutes parts et submerger ma fragile volonté. Je ne suis pas loin de la désespérance.

Esprit d'amour, moi qui avais tant rêvé d'aimer le Christ et mes frères à plein cœur, pourquoi suis-je aussi ingrat et égoïste ? Pourquoi les voix de la chair et du sang sont-elles si séduisantes que j'ai peur de ne plus savoir entendre votre voix ?

Esprit de science, faites que mes yeux découvrent avec lucidité le vrai visage du monde créé et sachent lire le nom des idoles.

Esprit d'intelligence, ouvrez en même temps mes yeux sur les insondables mystères du Père et du Fils, et apprenez-moi l'adoration.

Esprit de mon Dieu, permettez que je tienne, ce soir, conseil avec vous...

Père M. Carré dans Le Saint-Esprit, auteur de la Vie spirituelle, Paris, Le Cerf, Cahiers de la Vie spirituelle.

Article publié par Coopération missionnaire • Publié Lundi 31 mai 2010 - 17h17 • 1334 visites

Haut de page