Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Nouvelles de Haïti, 3 février 2011

Soeur Apolline, Soeur Elisabeth et Soeur Jean-Jo nous donnent des nouvelles de Haïti en ce début d'année 2011, année de jubilés pour les 7 missionnaires de la Sainte Union en Haïti

Lettre de Soeur Jean-Joseph, reçue le 3 février 2011:

 

Chers Amis, Parents et Soeurs,

 

Demain, notre association Haïti-Présences, tiendra son assemblée générale à Douai. Une excellente occasion pour vous rejoindre. Quand il s’agira de passer en revue les activités de l’année, la liste sera impressionnante ! car les membres du bureau déjà si dévoués et dynamiques ont multiplié leurs efforts, surtout depuis le 12 janvier. Ils ont tout de suite senti le drame du peuple haïtien, je pourrais dire qu’ils l’ont vécu avec nous. Cette communion en profondeur leur a donné de susciter un extraordinaire intérêt pour Haïti. Leurs multiples interventions courageuses  ont provoqué des générosités souvent très  émouvantes. Les enfants des écoles n’ont pas été les derniers à répondre à l’appel. Que chacun soit vivement remercié.

Nous attendons la visite de Jean, notre président,  de Marie, notre trésorière adjointe. Dans 75 jours, ils seront là et verront qu’ils n’ont pas dépensé leurs forces en vain.

 

Que s’est-il passé pour vos Soeurs depuis le message de Noël? Par extraordinaire, nous avons eu un mois de janvier normal. On avait prévu une “ grève politique”, c’est la plus redoutable, or rien ne s’est passé ! Pour la bonne raison que les résultats du premier tour des élections du 28 novembre n’ont été communiqués que ce matin. On avait donné des résultats en décembre. Ce fut vivement contesté, on parlait même d’annuler les élections. Il a fallu revoir les procès verbaux , refaire les calculs pour aboutir au nouveau résultat différent du premier. Madame Manigat et Monsieur Martelly Joseph se disputeront la “chèz boure” le fauteuil présidentiel  Une fois de plus, on entend le refrain: “N’ap swiv, n’ap tann” On attend. On va voir.. Le retour inattendu de Baby Doc apparaît comme un intermède bizarre dans cette période d’élections.

 

Bien sûr, le 12 Janvier n’a pas été une journée comme les autres: souvenir, recueillement, prière etc… avec l’engagement de bâtir une nouvelle Haïti. Le choléra n’a pas entamé la volonté de mieux vivre de nos amis. On part de ce qu’on a, surtout de ce que l’on est et on essaie de gravir tout doucement l’échelle du progrès.

 

Si St Michel n’a pas connu de remous sociaux ou politiques, en revanche, nous avons été bien secouées toutes les trois par le décès de plusieurs de nos proches. A quelques jours d’intervalle, nous avons pleuré  la mort de deux mamans. L’une, veuve depuis quatre ans avec  six enfants a succombé à un cancer du pancréas. L’autre, 48 ans, cinq enfants, une "matronne" = accoucheuse, très estimée dans le bourg, nous a quittées après plusieurs mois de maladie. D’autres départs ont suivi, souvent d’assez jeunes personnes et sans maladie apparente sauf certains cas de choléra. Le mal  régresse mais n’est pas encore tout à fait chassé du pays. Nous continuons de motiver les enfants sur une hygiène stricte. ACCORD, une ONG, nous a remis 6 seaux munis de robinets pour le lavage des mains: la Croix Rouge haïtienne a envoyé 332 aquatab et autant de savonnettes tandis que le PAM (Programme Alimentaire Mondial) vient d’apporter 37 cartons de 100 petits paquets de biscuits vitaminés. Sr Apolline et moi, Jean-Jo, nous nous souvenons d’en avoir mangé pendant la guerre. Les vivres pour la cantine sont là. Le problème était le bois, il est rare en ce moment. Un ami planteur a élagué ses arbres. Un camion de bois est entré dans la cour. On en attend un autre. Nos 739 enfants seront rassasiés! 3 petits nouveaux viennent d’arriver au Cours du Soir. Ils étaient émerveillés  de venir à l’école et plus encore de savoir qu’ils mangeraient. Le premier jour, ils n’avaient pas leur bol pour le riz. Qu’à cela ne tienne! Mademoiselle Suze, - c’est la Maman puisqu’elle partage la nourriture - a pris un grand couvercle de marmite et y a déposé les trois parts. Sr Elizabeth regardait la scène, de loin. Les petits mangeaient à leur faim : ils ne cachaient pas leur joie! Pas un grain de riz n’a été laissé dans le couvercle.

 

Pendant trois semaines nous avons été privées d’internet. C’était dû à l’ordinateur, nous disait-on. Même à Port-au-Prince, on n’avait pas résolu le problème. Ici, un ami s’est chargé de réinstaller les programmes. Sr Elizabeth avait bien observé comment les techniciens de la capitale avaient essayé de mettre l’internet. On ne l’avait pas autorisée à prendre des notes. Quand l’ordinateur a été remis en forme, elle s’est lancée ! Victoire!  Vive les Jeunes !

 

Vive les petits de La Maison des Enfants aussi! Vivre en province ne nous empêche pas de suivre les nouveautés en matière d’éducation. Nous disposons maintenant des outils nécessaires pour que les enfants de 4 ans s’entraînent tout doucement à lire et à écrire. Une fierté pour les Parents aussi! Cette Maison des Enfants est porteuse d’espoir pour les établissements  du Pré-Scolaire de la commune. Tout cela se fait sans bruit, sans fracas, en travaillant ensemble dans la joie.

 

Avant de vous quitter, permettez-moi de vous dire que 2011 sera une année de Jubilés pour le groupe des 7 missionnaires de la Sainte Union en Haïti. Tandis qu’à Port-au-Prince, Sr Eileen fêtera ses 50 ans de vie religieuse,  pour Sr Mary, à St Marc, ce sera les 60 ans et pour Sr Apolline, notre doyenne, 70 ans!

Nous vous redisons combien nous sommes intéressées par tout ce qui vous concerne. Parlez-nous de vous et des vôtres. Nous présentons toutes vos intentions au Seigneur  dans la supplication et l’action de grâces. Laissez-nous vous redire un profond MERCI joint à toute notre affection.

         Nous vous embrassons de tout coeur

                                                                        Sr Apolline, Sr Elizabeth  Sr Jean-Jo   

Article publié par Coopération missionnaire • Publié Mardi 22 fév 2011 - 17h47 • 1644 visites

Actualités de l'Eglise

Le synode 2018 se prépare aussi à Rome !
Du 11 au 15 septembre s’est tenu à Rome un séminaire international sur la condition des jeunes...

Violences et religions dans les études anglo-saxonnes
Les religions sont-elles impliquées dans les violences commises par les croyants, et si oui...

La rentrée universitaire du Centre Sèvres-Facultés Jésuites de Paris
Le Père Étienne Grieu, jésuite, docteur en théologie et agrégé de géographie a pris, à la...

Lancement d’une collecte en ligne sur la plateforme Credofunding
Depuis maintenant 2 ans, l’ensemble des diocèses français est engagé dans un projet de soutien...

Devenir prêtre autrement
Depuis 50 ans le Séminaire-GFU (Groupe de Formation Universitaire) offre à des jeunes de toute la...

Haut de page